Nous appeler : 01 79 72 85 55 (prix appel local)

La cogénération, qu’est-ce que c’est ?

L’énergie thermique produite sur votre site est probablement produite par l’intermédiaire d’une chaudière, mais saviez-vous qu’il existe une solution alternative encore plus performante et qui rapporte plus que le photovoltaïque ?

  

Il s’agit de la cogénération gaz naturel.

  

La cogénération gaz naturel est un outil de réduction des coûts énergétiques éprouvé et reconnu depuis longtemps.

La production simultanée d’électricité et de chaleur, d’où cogénération, est un mode de production d’énergie électrique au cours duquel la chaleur dégagée pendant le processus est valorisée et utilisée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou tout autre besoin d’eau chaude du site sur lequel elle est installée.

 

Les centrales de cogénération sont généralement construites sur la base de moteur à gaz. Le moteur fait tourner le générateur qui fabrique de l’énergie électrique. La chaleur issue du refroidissement du moteur et des résidus de combustion est utilisée pour la production d’eau chaude ou autre.

Le gaz renouvelable qui peut être utilisé est principalement issu de 3 filières : la méthanisation et injection de biogaz, la gazéification de bois et l’injection de gaz de synthèse.
Une bonne installation de cogénération peut atteindre un rendement total supérieur à 100%, notamment par le biais de la condensation des fumées.Ces unités, raccordées électriquement au PDL (Point De Livraison) des sites industriels ou tertiaires, offrent des perspectives de gains financiers significatifs pour ceux-ci, ainsi qu’une opportunité de plus grande indépendance sachant que ces moteurs gaz naturel peuvent aussi faire office de secours électrique. De plus, elle réduit grandement le fonctionnement de votre chaudière, ce qui rallonge significativement sa durée de vie. 
L’installation d’une cogénération peut contribuer à la certification de votre bâtiment en basse consommation (BBC), et par rapport aux moyens conventionnels de production d’électricité et de chaleur séparée, il est clair que la cogénération s’inscrit parfaitement dans la transition énergétique !

 

Mais à qui s’adresse-t-elle ?

  • Bâtiments d’habitation ou tertiaires
  • Hôpitaux et cliniques
  • Piscines et parcs aquatiques
  • Centres commerciaux
  • Bâtiments industriels
  • Chaufferies communales
  • Maisons de retraite
  • Hôtels et auberges
  • Stations thermales etc.

 

Longtemps réservée aux installations industrielles importantes et aux réseaux de chaleur urbains au travers des premiers contrats d’Obligation d’Achat 97, 99, C01, la cogénération est particulièrement appréciée par la filière maraîchère grâce au contrat C13 notamment. Les petites installations ont été pendant 20 ans les oubliées de la filière cogénération ; depuis l’arrêté du 03 novembre 2016, ces petites installations de cogénération inférieures à 1 MWe peuvent enfin apporter des économies gains significatifs aux logements collectifs et notamment les copropriétés.

 

Fournir l’énergie selon les besoins !

La dimension de la centrale de cogénération est proposée selon la quantité de chaleur nécessaire. L’électricité produite peut être utilisée sur place ou vendue sur le réseau. Les centrales de cogénération constituent ainsi des sources d’énergie très flexibles et en local.

 

Diminuer les émissions de CO2

La combustion de combustibles fossiles est proportionnellement liée à l’émission de CO2. Les centrales de cogénération sont dans ce sens extrêmement efficaces : elles utilisent du gaz naturel qui produit de très faibles quantités d’émissions de CO2 et en plus elles sont très rentables puisque la production d’électricité et d’eau chaude y sont combinées. Sans compter le fait qu’elles évitent de mettre en fonctionnement certaines centrales de production d’énergie à flamme (production centralisée, polluante et à rendement faible), il s’agit donc d’une source d’énergie qui permet de réduire les emmissions de CO2 à l’échelle nationale.

Bâtiment BBC, La cogénération c'est quoi ?, Production d'eau chaude, production d’électricité, Réduction des émissions de CO2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *